logo Infor Jeunes
Infor Jeunes
l'information sans condition !

En 2015, la Confédération des Organisations de Jeunesse souffle ses 40 bougies

26-03-2015 Autres

Pour ses 40 ans, la COJ,  Confédération des Organisations de Jeunesse, met à l’honneur les activités de ses organisations membres tout au long de l’année.  Infor Jeunes a choisi de mettre en avant ses billets, estampillés pour l’occasion du label « 40 ans COJ ».

Présentation du programme « 40 ans » de la COJ et retour sur l’origine de nos billets au travers de quelques questions posées à Sylvie Thibaut-Buffart, Coordinatrice du groupe billet.

 

Les billets en quoi ça consiste ?

Chaque semaine, nous publions un billet d’information d’une page sur une thématique spécifique, accessible gratuitement sur notre site ou dans la newsletter. Les thèmes, directement inspirés des demandes exprimées par les jeunes, sont traités tout au long du mois sous différents angles : Le billet traditionnel, le billet métier (« Envie d’être ») qui présente un métier en pénurie ou sortant de l’ordinaire, le billet juridique qui traite le sujet de façon plus pointue ou encore le « Focus jeune » qui propose le témoignage d’un jeune sur une situation/expérience de vie.

Pourquoi avoir choisi un format « billet » ?

Le billet offre une information simplifiée et s’adresse directement aux jeunes, sans les « noyer » dans trop d’infos détaillées. Le billet tient en 1 seule page PDF, il est ainsi facilement téléchargeable et imprimable.

Vous avez sélectionné 4 types de billets, pourquoi ?

Toujours dans l'objectif de mieux répondres aux attentes des jeunes, nous avons souhaité faire évoluer le concept des billets traditionnels et les décliner en différentes thématiques. Ainsi classés, les jeunes peuvent plus facilement retrouver un billet du domaine qui les préoccupe.

Infos pour et par les jeunes ?

Les jeunes ne participent pas encore à la rédaction des billets, mais plusieurs réflexions sont actuellement menées au sein du « groupe billet » et nous avons déjà évoqué l’idée de proposer à des jeunes d’écrire… Cependant, les « focus jeunes » et « billets métiers » sont réalisés sous forme d’interviews et permettent au jeune de prendre la parole.

Retrouve tous nos billets sur notre site.

Programme des 40 ans de la COJ

Au programme de cet anniversaire, trois grands évènements :

  • Un atelier politique sur le thème « jeunes et politique ». Qu’entend-on par politique? Quelle est la place du Jeune dans la société ?
  • La mise en valeur de 40 activités d’organisations de jeunesse en 2015, estampillées « 40 ans ». Elles se déroulent tout au long de l'année en Fédération Wallonie-Bruxelles.
  • Le Festival Jeunes, organisé du 6 au 10 juillet à Mons dans le cadre de Mons 2015, Capitale européenne de la culture ». La COJ y propose des activités culturelles «à la carte», pour les jeunes et professionnels des organisations de jeunesse.

Pour plus d’infos sur le programme de leurs 40 ans, consulte leur site web, une multitude d’activités te sont proposées.

 

...

Lire la news

Allocations d’insertion professionnelle : mode d’emploi

20-03-2015 Protection Sociale

Afin de t’informer au mieux sur les mesures qui touchent les allocations d’insertion professionnelle, Infor Jeunes lance une brochure reprenant les différentes normes. Gratuite, elle est disponible dans tous les centres du Réseau Infor Jeunes en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Avec la nouvelle réforme, en vigueur depuis le 1er janvier 2015, les conditions d’accès aux allocations d’insertion professionnelle se sont encore durcies : diminution de l’âge maximal autorisé, limitation du droit…, ce qui renforce l'incertitude à laquelle tu es souvent confronté si tu entres sur le marché du travail.

Notre mission : t'informer

Infor Jeunes ne peut rester insensible à l’impact que ces mesures restrictives engendrent pour toi et pour ton avenir. Notre mission, depuis plus de 40 ans, est de t'informer sur tes droits et responsabilités et de répondre à tes questions sur des thématiques qui te préoccupent telles que les droits sociaux.

Nous avons également pour objectif de te sensibiliser aux réalités de la société qui t'entourent pour que tu puissent faire tes choix en connaissance de cause.

Une brochure vulgarisée, complète et gratuite

Infor Jeunes publie donc la brochure: « Allocations d’insertion professionnelle : mode d’emploi ». Claire et détaillée, elle t'explique les différents aspects juridiques de la législation tels que les conditions pour demander les allocations, la durée du droit et met en avant plusieurs cas particuliers.

La brochure est disponible gratuitement dans tous les centres du réseau Infor Jeunes en Fédération Wallonie-Bruxelles et téléchargeable sur notre site.

...

Lire la news

Mise à jour des règles de publication sur Facebook

19-03-2015 Autres

Le réseau social Facebook a réaffirmé ses règles de publication afin d’éviter les discours de radicalisation, les incitations à la haine et bannir la violence. Les objectifs ? Que les utilisateurs se sentent en sécurité lorsqu’ils utilisent le réseau social et qu’ils comprennent quel type de contenu peut être partagé et quel est celui susceptible d’être signalé et supprimé.

Suite aux événements récents relatifs au terrorisme, les réseaux sociaux, et notamment Facebook, ont reçu de nombreuses critiques quant à leur utilisation comme outil de propagande et de séduction pour rallier les jeunes à des causes radicales.

Afin de répondre à ces critiques, le célèbre réseau social a décidé de mettre en avant ses « Standards de la communauté », définit comme « les règlements [qui] vous aideront à comprendre le type de contenu pouvant être partagé sur Facebook, et celui susceptible d’être signalé et supprimé. »

Des règles déjà existantes mais remises au goût du jour

Facebook aborde déjà différentes règles pour tenter d’interdire la présence d’organisations terroristes et éviter que ses membres ne soutiennent des mouvements radicaux.

Des nouveaux termes ont récemment été intégrés aux règles de publication déjà existantes : « organisations dangereuses », « attaque contre des figures publiques », « activité criminelle », ou encore « violence et exploitation sexuelle ». L’idée est de bannir la violence du réseau social, en supprimant toute incitation à la haine ou toute publication faisant l’apologie du terrorisme.

La nudité est également dans la ligne de mire du géant californien qui se garde le droit de supprimer tout contenu non approprié. Il insiste également sur l’utilisation du véritable nom de l’utilisateur d’un compte. Par la mise à jour de ses règles, Facebook prône les comportements respectueux de tous et interdit les discours de haine relatifs aux religions et à l’orientation sexuelle. En bref, Facebook veut rassurer ses utilisateurs en s’engageant sur quatre grands axes :

  • Assurer votre protection : lorsque nous pensons qu’un contenu représente un réel risque de préjudice physique ou une atteinte directe à la sécurité publique, nous supprimons ledit contenu, désactivons les comptes concernés et collaborons avec les autorités.
  • Encourager un comportement respectueux : en vue d’aider à établir un équilibre entre les besoins, la sécurité et les centres d’intérêt d’une communauté diversifiée, nous pouvons supprimer certains types de contenu sensible ou en restreindre l’accès.
  • Assurer la protection de votre compte et de vos informations personnelles : nous nous efforçons d’aider à assurer la sécurité de votre compte et de protéger vos informations personnelles. En vous inscrivant à Facebook, vous acceptez d’utiliser votre vrai nom et votre véritable identité. Vous ne pouvez pas publier les informations personnelles d’autres personnes sans leur consentement.
  • Protéger votre propriété intellectuelle : Facebook est un lieu où vous pouvez partager les contenus qui vous intéressent. Le contenu et les informations que vous publiez sur Facebook vous appartiennent, et vous pouvez contrôler la façon dont nous partageons votre contenu, grâce aux paramètres de confidentialité et des applications.

Sachant que le réseau social est utilisé dans le monde entier, Facebook préfère anticiper en signalant qu’« au vu de la diversité de notre communauté internationale, n’oubliez pas qu’une chose qui peut vous déplaire ou vous gêner n’enfreint pas forcément nos Standards de la communauté. ». Il s’engage également à respecter la satire, les débats, et les arguments divergents.

Facebook n’est pas le seul réseau social à insister sur ses règles d’utilisation, une semaine auparavant, Tweeter avait lui aussi renforcé ses règles pour combattre la « vengeance porno », « une pratique consistant à diffuser sur Internet des photos ou vidéos à caractère sexuel de son ancien(ne) partenaire à des fins de revanche. »

Une phrase a été ajoutée au règlement : « Vous ne devez pas publier des photos ou vidéos intimes prises ou diffusées sans le consentement du sujet. ». Le patron du réseau social a également annoncé qu’il allait « commencer à virer ces gens [les harceleurs] et nous assurer que lorsqu'ils lancent ces attaques ridicules, personne ne les entendra. »

La chasse aux mauvais comportements sur les réseaux sociaux est lancée !

...

Lire la news

Les troubles auditifs, le mal qui menace l’avenir des jeunes

12-03-2015 Autres

Infor Jeunes revient sur le dernier rapport de l’OMS et fait le point sur un véritable sujet de santé publique : les dangers que représente le bruit pour tes oreilles.  On en profite également pour te donner quelques conseils de prévention.

Sortir en boite, écouter la musique à fond dans sa chambre, assister à un match de foot très animé ou encore se promener avec son MP3 fait partie de nos petits bonheurs au quotidien. Oui, mais attention ! Ce n’est pas sans danger.

En effet, écouter de la musique trop fort et trop longtemps augmente les risques de déficience auditive temporaire et l’apparition d’acouphènes, ces sifflements permanents très désagréables. Selon l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé, près de la moitié des jeunes de 12 à 35 ans des pays à haut et moyens revenus (soit un milliard de personnes) seraient d’ailleurs exposés à des niveaux sonores trop élevés les menaçant ainsi de graves problèmes auditifs.

« En menant leur vie quotidienne en faisant ce qu’ils aiment, de plus en plus de jeunes se mettent en situation de risque de déficience auditive », relève le docteur Étienne Krug de l’OMS.

Si beaucoup de nos comportements quotidiens agressent nos oreilles, ils ne sont pas les seuls en cause puisque l’environnement dans lequel nous évoluons aujourd’hui est baigné par un bruit permanent : circulation, bruits à l’école, travaux, les lieux de loisirs bruyants, etc. Pas étonnant donc que près de 400.000 personnes dans le monde souffrent d’acouphènes ou d’une perte de l’audition due au bruit.

Quelles sont les limites et les risques pour notre audition?

Bien que toutes les oreilles n’aient pas la même sensibilité, l’OMS a défini un tableau reprenant les volumes sonores acceptables sur un laps de temps maximal.
85 décibels – max 8h (équivaut au bruit de la circulation ou une voix hurlée)
100 décibels – max 15 min (équivaut à un petit concert Rock ou à un marteau piqueur)
Pour plus d’infos sur les niveaux sonores

Il t’est peut-être déjà arrivé de ressentir une déficience auditive temporaire, un sifflement après un concert… Cela signifie que tes cellules sensorielles ont déjà été affaiblies. Pour éviter des lésions définitives, l’apparition d’acouphènes, d’hyperacousie et ne pas risquer d’être un malentendant en devenir, il est nécessaire d’adopter les bons réflexes et de te préserver des excès. Le Dr Shelley Chahda, de l'OMS, met d’ailleurs en garde : « Les jeunes doivent être conscients que l'ouïe, quand elle est perdue, ne revient pas ».

Quelques conseils pour continuer de profiter de la musique que tu aimes tout en préservant tes oreilles

  • Pense à réduire le volume de ton MP3 ou smartphone (il existe des applis qui contrôlent le niveau sonore) et essaie de ne pas l’utiliser plus d’une heure/jour.
  • Utilise des bouchons d’oreilles lorsque tu te rends dans un endroit bruyant : concert, boite, métro, etc. Ils permettent d’atténuer l’intensité sonore.
  • Ménage tes oreilles en limitant ton temps d’exposition à des activités bruyantes et en faisant de courtes pauses.
  • Privilégie les casques aux simples oreillettes.

Pour plus d’infos, on te conseille également de consulter la page de l’initiative de l’OMS « Ecouter sans risques » qui vise à te sensibiliser aux dangers d’une écoute nocive et à promouvoir de meilleures attitudes pour ménager ton ouïe.

Si la musique et les loisirs bruyants font partie de nos habitudes, on peut toutefois en conclure que, comme pour toute chose, il faut en profiter « avec modération ».

 

Sources : La Ligue des familles, Le Vif, Sciences et Avenir

...

Lire la news

Facebook s'attaque au harcèlement !

20-02-2015 Autres

Sais-tu qu’il existe une plateforme sur le réseau social Facebook qui a pour objectif de t’aider à lutter contre le harcèlement ? Cet outil est destiné aux jeunes, aux parents et aux professeurs. Le réseau social s’est associé à l’université de Yale pour répondre au mieux aux questions que tu pourrais te poser sur ce problème de société.

Comment réagir face à un cas de harcèlement ? C’est à cette question que Facebook a tenté de répondre en créant sa plateforme « Mettre un terme au harcèlement ». Le réseau social définit son portail comme la « présentation d’outils, conseils et programmes dont le but est d’aider les gens à se faire entendre et favoriser l’entraide ». Ces outils, illustrés de photos et vidéos, ont été élaborés en partenariat avec des médecins du Centre pour l’intelligence émotionnelle de l’université Yale. Facebook s’est également associé à des acteurs de terrains pour établir cette plateforme. En France, par exemple, l’association de protection de l’enfance sur Internet « e-Enfance » a participé au projet pour développer la version en langue française.

Des réponses types pour réagir face à différentes situations

« Défendez-vous », « Que faire quand… », « Comment démarrer une conversation » sont les types de questions que l’on peut trouver sur la plateforme. Le harcèlement est expliqué aux ados et des pistes pour pouvoir y mettre un terme sont proposées. Les parents ou tuteurs peuvent également y trouver de l’information pour aider leur enfant à aborder le problème, qu’il soit victime ou auteur du harcèlement. Enfin, les enseignants peuvent également trouver des informations sur la plateforme. Des outils sont disponibles pour les aider à faire face aux situations de harcèlement dans le cadre scolaire, établir un environnement sûr au sein de leur école, rédiger des règlements d’ordre intérieurs cohérents face à cette problématique ou élaborer un système pratique pour signaler le harcèlement.

Un outil pour comprendre les paramètres de sécurité et de confidentialité

Cette plateforme présente aussi des liens vers les paramètres de sécurité et de confidentialité du réseau social. Chacune des fonctionnalités est décrite et expliquée comme « signaler une publication », « bloquer une personne », « retirer une personne de sa liste d’amis », « qui peut voir mon contenu », « qui peut me contacter », etc.

N’hésite donc pas à aller plus loin dans l’utilisation du réseau social et d’abuser de toutes les ressources qu’il propose. Celles-ci t’aideront à garder le contrôle de la sécurité et de la confidentialité de ton compte !

...

Lire la news