logo Infor Jeunes
Infor Jeunes
l'information sans condition !

Spécial Blocus #2 - Les tops 5 de nos conseils

15-04-2015 Enseignement

Dernière ligne droite avant les examens de juin ! Pour cette 2ème news « spécial blocus », nous avons fait le tour des médias et de l’actu web pour te donner les meilleurs conseils révisions/nutrition pendant le blocus.

Top 5 pour bien gérer son planning et l’organisation de son blocus

  1. Planifie ton agenda jusqu’aux examens et détermine ton temps disponible (en blocus et entre chaque examen)
  2. Evalue le volume de chaque matière puis subdivise-la (par chapitre par exemple)
  3. Trouve ton rythme et fixe-toi une journée-type
  4. Donne-toi des objectifs (et éventuellement une récompense s’ils sont atteints)
  5. Travaille dans un endroit calme, loin des tentations (Facebook, rendez-vous en terrasse, cinéma, etc.) et facteurs de stress (ta mère, tes potes qui ont déjà fini leur matière, les étudiants qui posent des questions trop stressantes, etc.). Bibliothèque, jardin au calme ou ton bureau (rangé et dégagé évidemment), à toi de choisir !

Top 5 pour doper sa mémoire et être productif

  1. Définis ton type de mémoire : auditif ? visuel ? dans le 1er cas, raconte-toi tes cours. Dans le second, pense à écrire tes synthèses avec différentes couleurs et relis-toi.
  2. Fais des pauses  environ toutes les 2h et sors de ton lieu d’étude pour décompresser. Quand as-tu besoin d’une pause ? Il y a des signes qui ne trompent pas : tête lourde, bâillement, regard par la fenêtre, discussion avec son voisin, envie de s’étirer
  3. Utilise des trucs mnémotechniques pour mieux retenir les parties difficiles de ton cours et varie les canaux de mémorisations (schémas, colore des mots-clés, etc.)
  4. Détends-toi par des exercices de yoga, méditation ou simplement de respiration. Être zen permet d'emmagasiner davantage d'infos et stimule ta mémoire
  5. Garde des contacts réguliers et sors prendre l'air avec tes amis durant cette période. Une vie sociale bien remplie fait travailler toutes tes mémoires (court ou long terme, de travail) et diminue le stress qui, lui, altère ta concentration.

 

Top 5 pour avoir un esprit sain dans un corps sain

  1. Fais du sport pour aérer ton cerveau, de préférence à l’extérieur.
  2. Le magnésium aide à lutter contre le stress et la fatigue
  3. Mange équilibré, de préférence à des heures fixes
  4. Bois : de l’eau à volonté, du café et des boissons énergisantes de manière modérée et surtout, évite l’alcool…
  5. Dors entre 7h30 et 8h par nuit et n’utilise plus ton smartphone, ta tablette ou ton pc au minimum une heure avant d’aller dormir pour ne pas perturber ton sommeil. Les nuits blanches sont donc à bannir !

Top 5 pour ceux trop en retard… (à éviter mais toujours bon à savoir)

  1. Négocie pour avoir des synthèses de cours de tes camarades
  2. Etudie les questions des examens des années précédentes… et croise les doigts pour que le prof ressorte les mêmes.
  3. Utilise tes ressources : amis, groupes réseaux sociaux, famille, profs… N’hésite pas à les contacter pour t’aider, t’éclairer sur un point ou t’expliquer un concept.
  4. Synthétise uniquement les concepts importants, va à l’essentiel.
  5. Relativise : mieux vaut tard que jamais. Et puis, il parait qu’on est plus productif sous pression ?!

Si tu appliques la majorité de ces conseils, nous avons bon espoir pour que ces dernières semaines avant ta session se déroulent dans les meilleures conditions.

Billet Infor Jeunes sur le blocus

...

Lire la news

Spécial Blocus #1 - Les bons plans

14-04-2015 Enseignement

Si les vacances de Pâques sont souvent synonyme d’œufs et de chocolat, pour la plupart des étudiants elles vont davantage de pair avec blocus et étude. A l’approche des examens, Infor Jeunes t’a trouvé les bons plans pour t’aider à gérer cette période un peu stressante.

#bonplan : Les blocus accompagnés des universités

Etudier seul est souvent déprimant et inefficace, de nombreux étudiants se tournent dès lors vers les blocus accompagnés, une initiative des universités qui remporte un succès croissant.

Encadrés par des assistants dans des espaces de travail adaptés, les étudiants suivent un horaire fixe incluant des moments de détente et peuvent aussi rencontrer des professeurs pour répondre à leurs questions. L’objectif à moyen terme de ces blocus est d’accroitre l’autonomie de l’étudiant, de mieux gérer son planning et de trouver quelles techniques d’apprentissage lui conviennent le mieux. Chaque université propose une formule avec ses spécificités.

Les firmes Sherpa et Cogito, spécialisées dans l’accompagnement des étudiants, proposent également ce type de service, sous forme de « retraites ». Pas de gsm ou autres distractions, des séances d’études avec des coaches spécialisés… ces blocus sont organisés de manière beaucoup plus poussée et suivie qu’en université  mais à un prix plus élevé aussi.

Intéressé par une de ces formules ? Contacte ton université ou l’organisme de ton choix, plusieurs sessions sont organisées par an.

Source : Le Soir          

Les 6 applis qui donnent (presque) envie d’étudier

  1. Planner HD : elle te permet de planifier tes projets et d’organiser tes tâches. Le plus ? L’onglet stats qui définit quelles sont les matières qui prennent le plus de temps.
  2. Ma moyenne : parce que la réussite est aussi (et avant tout) une affaire de points, il est important de connaitre sa moyenne. L’application le fait pour toi, en pondérant tes moyennes par matière et semestre. Une vue statistique te donne ton évolution tout au long de l'année.
  3. Reveil Xtreme : peur de louper le réveil le matin de l’examen ? ReveilXtreme , te réveille en douceur avec une sonnerie crescendo. Mais si par mégarde, dans un demi-sommeil, tu reportes ou annule ton alarme… tu seras contraint de résoudre des problèmes de math !
  4. Evernote: l’appli permet une prise de note rapide et partout de manière manuscrite ou vocale. Tu peux aussi tester tes connaissances avec un quizz.
  5. iStudiez l’appli intelligente qui intègre ton agenda avec ton horaire de cours et épingle tes tâches et devoirs. Parfait si tu es du genre débordé.
  6. Breathe Mate : une petite appli toute simple pour canaliser son stress par la respiration. Zeeen

Pour plus d’applis, (re)lis notre précédente news sur le top des applis pour les étudiants

#outil : Le Kit Starting Bloque

L’asbl Jeunesse et Santé a lancé ce kit à destination des étudiants de 1ère année dans lequel tu peux trouver « sept fiches aux thèmes variés comme le stress, l’alimentation, la méthodologie et bien d’autres conseils et un planning d’études à remplir » . Tu retrouves aussi une cible anti-stress à utiliser pendant ton blocus, comportant des gages fun ou beaucoup moins... Télécharge ton Kit ici

#detente : un serious game pour t’aider à étudier

Envie d’un break éducatif ? L'Université Catholique de Louvain a conçu un serious game afin de te préparer à la vie universitaire, de t’aider à mieux étudier et surtout te préparer aux examens !

« Dans Blocus, le joueur suit 3 étudiants universitaires en histoire qui veulent améliorer leurs résultats lors des évaluations. Le joueur sera donc appelé à dénicher les fautes dans un test, à créer un résumé de la matière pour l'étudier et à noter les informations importantes durant les cours magistraux. Chaque exercice est entrecoupé de conversations où les 3 personnages principaux échangent sur les méthodes à employer et les erreurs souvent effectuées par les étudiants ».         

Comment formuler une réponse d’examen ? Comment écouter un cours pour mieux prendre note ? Comment étudier efficacement une matière qui comporte de nombreux supports (notes, PowerPoint, ouvrages de référence, photocopies) ? Et les QCM, comment les aborder?

Découvre le jeu BLOCUS et teste tes capacités !

A suivre dans notre prochaine #news Spécial Blocus... le top des conseils pour optimiser sa mémoire, gérer son planning et rattraper son retard !

Credit photo: Aleks Dorohovich - unsplash
...

Lire la news

15ème édition de La Semaine Numérique

10-04-2015 Autres

Du 20 au 30 avril, viens t’initier et découvrir les différentes facettes du numérique, du multimédia et d’Internet partout en Fédération Wallonie-Bruxelles

Durant cette semaine, de nombreux acteurs locaux issus de toute la Belgique organisent différentes activités d’animation et de sensibilisation, pour la plupart gratuites, autour du numérique et de ses enjeux. L’objectif est de « susciter l’usage de ces technologies par le plus grand nombre, de permettre aux plus fragilisés numériquement de découvrir, de s’initier et/ou de se former, et aux autres d’approfondir leurs connaissances et de mieux identifier les enjeux des outils numériques. »

Le projet - né il y a 15 ans d’une volonté de sensibilisation aux TIC et d’éducation aux médias numériques -  rassemble aujourd’hui des dizaines d’acteurs et de collectivités.

Serious game, géolocalisation, blogs, photomontage, livre numérique, etc., cette nouvelle édition recense déjà une centaine d’activités pour tous les âges, accessibles aux amateurs comme aux pros. En 2014, plus de 400 animations ont été organisées durant la Semaine Numérique.

Participe aux ateliers de nos centres Infor Jeunes

Nos Centres IJ ne sont pas en reste dans cette aventure... De nombreux ateliers gratuits seront mis en place pour te faire découvrir les joies du numérique.

IJ LUX en collaboration avec le  (Comité d'Information Arlonais):

Mercredi 29/04  :La TV... abandonnée ?  (13h30-16h) débat sur la place de la TV dans les loisirs des ados aujourd'hui.

IJ COUVIN en collaboration avec l’Espace Public Numérique de Couvin (EPN):

  • Lundi 20/04 : Prolonger la vie de ses anciennes photos (13h-17h)
  • Mardi 21/04 : Création CV (13h-16h) – Retouche tes photos (16h-18h)
  • Mercredi 22/04 : Serious Game (13h-17h)
  • Samedi 25/04 : Initiation à la tablette (11h30-16h30)
  • Lundi 27/04 : Cyber Centre (EPN) accueil libre (12h30-17h30)
  • Mardi 28/04 : Recherche d’emploi sur internet (12h30-17h30)
  • Mercredi 29/04 : Scrapbooking en ligne (13h-17h30)

Envie de nous y rejoindre ? Infos et réservations via notre centre de Couvin. Pour vous tenir au courant des actus, suivez  la page Facebook de l’évènement

IJ WATERLOO:

Lundi 20/04: Atelier E-branding (18h30-20h30) Comment construire une image positive sur LinkedIn et ne pas la détruire sur Facebook?

Inscription avant le 18/04 via le formulaire en ligne ou par mail

 

Pour les activités en Flandre : www.digitalweek.be    

...

Lire la news

Débats et enjeux dans l'enseignement secondaire

08-04-2015 Enseignement

Classement des établissements scolaires, débats sur les cours philosophiques, places disponibles dans les écoles, etc. Infor Jeunes fait le point sur l’actu de ces dernières semaines et les grands axes de l’enseignement secondaire.

Classement des écoles (dé)favorisées ≠ qualité de l’enseignement

La Fédération Wallonie-Bruxelles a récemment publié un classement des écoles défavorisées dans le but de pouvoir répartir aux mieux les subsides et aider les écoles les plus « pauvres » afin de réduire les inégalités. Si l’intention est plus que louable, les conséquences sont telles que l'image des établissements concernés s’en trouve entachée.

Pourtant, école précarisée ne signifie en aucun cas enseignement de mauvaise qualité, mais l’amalgame a vite fait d’être établi… Ce classement socio-économique ne correspond donc en rien à la qualité de l’enseignement et aux techniques pédagogiques utilisées.

A titre d’exemple, l’Athénée Royal Gatti de Gamond (Bruxelles-Ville) est l’une des écoles pionnières en matière d’accompagnement des jeunes enseignants. Elle est pourtant classée au rang 1, soit le rang le plus bas.

La cartographie des établissements scolaires défavorisés est donc à prendre avec un certain recul et beaucoup d’objectivité.

Vers un cours de citoyenneté ?

Nous en avons beaucoup parlé ces dernières semaines, la Cour Constitutionnelle a donné raison à ce couple de parents qui souhaitait retirer leur fille des cours philosophiques de son établissement scolaire. Dorénavant, tout étudiant aura la possibilité, sur simple demande, d’obtenir, s’il le souhaite, une dispense et ainsi de faire l’impasse sur les cours de morale et de religion.

Si, pour certains, rendre ces cours facultatifs semble légitime, d’autres se posent la question de savoir par quelle matière ils pourraient être remplacés. A l’heure où le « vivre ensemble » est à nouveau au cœur des débats, l’hypothèse d’un cours de citoyenneté à (re)fait surface dans les assemblées politiques.

Depuis 15 jours, on sait maintenant que la Ministre de l'Education, Joëlle Milquet (cdH), se penche sur la préparation d’un système de dispense pour la rentrée de septembre. Quant à savoir par quoi ils seront remplacés, il s’agit là d’un « tout autre débat » qui semble, comme ces cours philosophiques, être encore « facultatif » pour la prochaine rentrée. Affaire à suivre…

Education transversale en Finlande : un modèle à suivre ?

La Finlande est, depuis longtemps, considérée comme un pays modèle en termes d’enseignement et d’innovation pédagogique. Elle est d’ailleurs dans le haut du classement au test PISA (Program for International Student Assessment ), lequel vise à évaluer les performances des systèmes éducatifs des pays.

Le pays s’apprête à réformer son système scolaire en remplaçant les cours classiques (maths, chimie, etc) par des matières transversales qui « casseraient » l’horaire segmenté auquel nous sommes habitués. L’objectif ? Favoriser les liens entre les différentes matières pour une meilleure compréhension d’une part, mais surtout pour préparer les jeunes à la vie active, aux réalités de l’industrie et de la société moderne par un enseignement différent.

En pratique, « on pourrait envisager de prendre un sujet transversal "Union européenne", qui mélangerait des éléments d'économie, d'histoire, de langue et de géographie. ». D’ici 2020, la Finlande espère intégrer 1 à 2h de ces « matières » pour tous les jeunes de 7 à 16 ans.

Le journal Le Soir s’est penché sur le sujet pour savoir si un enseignement qui favorise l’interdisciplinarité des matières est transposable en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Ce qui en ressort ? Oui c’est possible mais pas tout de suite car le système éducatif est complètement différent chez nous. La transversalité devrait d’abord se faire par des projets en équipe « multidisciplinaires », des synergies entre les professeurs, des approches innovantes, etc. et surtout que toutes ces initiatives soient soutenues. Mais il y a encore du chemin à faire… Le Pacte pour un enseignement d’excellence proposé par la Ministre de l’Enseignement pourrait être un début de piste de réflexion.

1er bilan des places dans les écoles secondaires

Du 23 février au 13 mars, les élèves de 6ème primaire pouvaient s’inscrire dans l’école secondaire de leur choix. Bilan ? 74 écoles affichent déjà complet soit 15,6 % des établissements secondaires francophones.

Les élèves qui auront fait une demande dans l’une de ces écoles (majoritairement bruxelloises) seront classés en fonction de leur « indice composite », basé sur une série de critères spécifiques (école primaire, distance domicile/école, etc.). La Ministre de l’Enseignement pense toutefois à modifier ces critères socio-géographiques afin d’établir davantage de « mixité sociale » et éviter une ghettoïsation de certains établissements.

La prochaine période d’inscription se déroulera en mai et les premiers arrivés seront les premiers servis…. Ne tarde donc pas à t’inscrire.

Crédit image: Geoffrey Whiteway
...

Lire la news

En 2015, la Confédération des Organisations de Jeunesse souffle ses 40 bougies

26-03-2015 Autres

Pour ses 40 ans, la COJ,  Confédération des Organisations de Jeunesse, met à l’honneur les activités de ses organisations membres tout au long de l’année.  Infor Jeunes a choisi de mettre en avant ses billets, estampillés pour l’occasion du label « 40 ans COJ ».

Présentation du programme « 40 ans » de la COJ et retour sur l’origine de nos billets au travers de quelques questions posées à Sylvie Thibaut-Buffart, Coordinatrice du groupe billet.

 

Les billets en quoi ça consiste ?

Chaque semaine, nous publions un billet d’information d’une page sur une thématique spécifique, accessible gratuitement sur notre site ou dans la newsletter. Les thèmes, directement inspirés des demandes exprimées par les jeunes, sont traités tout au long du mois sous différents angles : Le billet traditionnel, le billet métier (« Envie d’être ») qui présente un métier en pénurie ou sortant de l’ordinaire, le billet juridique qui traite le sujet de façon plus pointue ou encore le « Focus jeune » qui propose le témoignage d’un jeune sur une situation/expérience de vie.

Pourquoi avoir choisi un format « billet » ?

Le billet offre une information simplifiée et s’adresse directement aux jeunes, sans les « noyer » dans trop d’infos détaillées. Le billet tient en 1 seule page PDF, il est ainsi facilement téléchargeable et imprimable.

Vous avez sélectionné 4 types de billets, pourquoi ?

Toujours dans l'objectif de mieux répondres aux attentes des jeunes, nous avons souhaité faire évoluer le concept des billets traditionnels et les décliner en différentes thématiques. Ainsi classés, les jeunes peuvent plus facilement retrouver un billet du domaine qui les préoccupe.

Infos pour et par les jeunes ?

Les jeunes ne participent pas encore à la rédaction des billets, mais plusieurs réflexions sont actuellement menées au sein du « groupe billet » et nous avons déjà évoqué l’idée de proposer à des jeunes d’écrire… Cependant, les « focus jeunes » et « billets métiers » sont réalisés sous forme d’interviews et permettent au jeune de prendre la parole.

Retrouve tous nos billets sur notre site.

Programme des 40 ans de la COJ

Au programme de cet anniversaire, trois grands évènements :

  • Un atelier politique sur le thème « jeunes et politique ». Qu’entend-on par politique? Quelle est la place du Jeune dans la société ?
  • La mise en valeur de 40 activités d’organisations de jeunesse en 2015, estampillées « 40 ans ». Elles se déroulent tout au long de l'année en Fédération Wallonie-Bruxelles.
  • Le Festival Jeunes, organisé du 6 au 10 juillet à Mons dans le cadre de Mons 2015, Capitale européenne de la culture ». La COJ y propose des activités culturelles «à la carte», pour les jeunes et professionnels des organisations de jeunesse.

Pour plus d’infos sur le programme de leurs 40 ans, consulte leur site web, une multitude d’activités te sont proposées.

 

...

Lire la news