logo Infor Jeunes
Infor Jeunes
l'information sans condition !

La nouvelle directrice d'Infor Jeunes se présente (interview)

17-10-2014 Autres

Marie-Pierre, tu es la nouvelle directrice de la Fédération Infor Jeunes. Peux-tu nous décrire ton parcours professionnel ?

Alors, je suis diplômée en Communication et prochainement en Ingénierie sociale. Dès la sortie de mes études, j’ai travaillé dans différents cabinets ministériels en charge des politiques du non-marchand. Grâce à ce parcours, j’ai développé plusieurs compétences à travers la prise en charge de matières sociales et au suivi transversal de politiques de cohésion sociale, de santé et d’action sociale.

Parallèlement, j’ai gardé quelques dossiers de communication pour maintenir mes aptitudes et mon savoir-faire, notamment sur l’évolution du web 2.0. comme les nouvelles technologies numériques liées aux réseaux sociaux, à la géolocalisation, aux portails web, aux applications, etc.

Sans nul doute, ces dix années d’expérience m’ont permis de développer une sensibilité et une série de compétences liées au secteur non-marchand qu’aujourd’hui j’entends mettre au profit du réseau Infor Jeunes.

 

Pourquoi avoir choisi le réseau Infor Jeunes pour cette reconversion professionnelle ?

C’est assez simple…. après dix ans dans un métier de conseillère politique où l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des matières sociales ont été mon quotidien, il me paraissait important de toucher la réalité que vivent les institutions non-marchandes et de me rendre compte de l’exécution des politiques sur le terrain.

C’est pour cette raison que j’ai débuté l’an passé un master en Ingénierie sociale… Je me préparais à quitter tout doucement le monde politique. Les choses se sont légèrement précipitées quand j’ai appris que le poste de direction se libérait à la Fédération Infor Jeunes.

Et parfois les choses sont bien faites… Car de nature engagée, j’étais dans le conseil d’administration de la Fédération Infor Jeunes depuis déjà 3 ans. C’est donc naturellement que j’ai posé ma candidature quand l’annonce du poste vacant a été publiée. C’était le moment pour moi de tenter un nouveau défi personnel !

 

Quelle est ta « griffe » pour la Fédération ?

Tout d’abord, j’accorde une grande importance à la bonne gouvernance. L’objectif étant bien évidemment de pouvoir pérenniser au mieux l’institution car il ne faut pas oublier que 13 emplois dépendent directement de la fédération.

Par ailleurs, je trouve important de continuer le développement de la coordination et la mise en réseau avec l’ensemble des centres Infor Jeunes. Le maintien du lien et des relations avec les centres doit être un travail permanent. Comment les centres entendent-ils les objectifs du réseau ? Quels mécanismes ou quels outils souhaitent-ils qu’on développe pour mener au mieux leur travail de première ligne ? Comment favoriser l’échange de bonne pratique ? Ou comment continuer à amplifier la notoriété du travail des centres à la manière d’un interlocuteur inéluctable dans la diffusion de l’information. Ce sont de ces réflexions dont la fédération doit se saisir pour développer une logique d’échanges et de services avec ses membres.

Enfin, avec mon expertise en communication, je souhaite professionnaliser l’image et la notoriété du réseau Infor Jeunes. Nous faisons de très bonnes choses, autant le faire savoir !

 

Une devise ?

A cœur vaillant rien d’impossible !

 

 

...

Lire la news

Infor Jeunes Huy consomme avec modération

13-10-2014 Autres

Jusqu'au 15/11, Infor Jeunes Huy expose les œuvres du peintre et illustrateur Yeroün dans une exposition appelée "Consommons avec modération". "Son travail nous parle d’un quotidien au travers de ses gestes les plus banals, d’une forme de consommation, d’isolement, de souffrance, cette souffrance que l’on trouve dans les recoins les plus sombres de la société actuelle. Son travail est en chemin, c’est une évidence. L’artiste y est en recherche constante, il s’applique à poser sur des matériaux divers (fréquemment au travers de la récupération) les traces d’une volonté féroce de créer, de dire les sentiments que lui inspire le monde."

Et le mercredi 29 octobre, IJ Huy organise un atelier de 3h ouvert à tous. Pendant cet atelier créatif, votre mission sera de créer trois consommateurs déjantés !  L’occasion de découvrir une des nombreuses techniques de l’aquarelle, ainsi que le pastel gras :

-         Création d’un joueur de jeux-vidéo (aquarelle)

-         Création d’un fumeur de cigarette (aquarelle)

-         Création d’un mangeur de burger (pastel gras)

Atelier sur réservation - max. 8 personnes - de 13h à 16h

Site de l'artiste : http://yeroun23.wix.com/yeroun

Infos : Infor Jeunes Huy - quai Dautrebande 7 à 4500 HUY - 085 21 57 71

...

Lire la news

A Mons, on respecte mon orientation sexuelle !

Du 13 au 24 octobre, Infor Jeunes Mons organise, avec d'autres acteurs, la quinzaine "A Mons, on respecte mon orientation sexuelle". L'objectif est avant tout de sensibiliser les citoyens à la discrimination.

Entre séances de cinéma, conférences, expositions, pièces de théâtre, ... Tu auras l'occasion de dialoguer et d'échanger avec les autres.

Tout le programme ici.

Infos : Infor Jeunes Mons : http://www.inforjeunesmons.be ou 065 31 30 10 ou mons@inforjeunes.be

...

Lire la news

Ta créativité t'emmènera-t-elle à Milan ?

06-10-2014 Enseignement

L'économie d'aujourd'hui est sans frontières. C'est en tout cas le message que veut faire passer l'ASBL Besace avec son projet .be Creative. Pour montrer l'importance de décloisonner les métiers, les jeunes de 18 à 35 ans sont invités à imaginer un produit ou service original, réalisable, mettant en valeur la Belgique à travers minimum deux de ses savoir-faire. Ce concours national vise aussi à promouvoir l'esprit d'entreprendre chez les jeunes.

Intéressé ? Valide ton inscription pour le 15/10/2014 au plus tard. Tu peux participer seul ou en groupe. Pour mettre en œuvre ton projet, tu peux aussi établir des partenariats avec d’autres entrepreneurs, artisans, artistes, ou tout autre représentant de nos valeurs et de nos talents...

Ton projet sera évalué par un jury indépendant composé de professionnels du monde de l’entreprise. Si ton dossier est sélectionné, tu recevras une confirmation le 31/10/2014 au plus tard.

Dans ce cas, tu auras jusqu'au 31 mars 2015 pour concrétiser un prototype, avec l'aide d’indépendants, TPE, artisans et autres partenaires.

Tu recevras également l'aide nécessaire pour mettre ton projet en vitrine, dans l’espace réservé au Pavillon belge de l’Exposition Universelle de Milan, du 1er mai au 31 octobre 2015.


!! Rappel !! Ton dossier doit être introduit pour le 15 octobre minuit directement via le site ou par mail (info@be-creative.be)

Contact : 0473/76 80 29 - info@be-creative.be - www.be-creative.be

...

Lire la news

StartMeUp Challenge, la voie pour concretiser tes idées

30-09-2014 Emploi

Tu es étudiant dans la région de Charleroi et Sud-Hainaut ? Tu as une vraie volonté d’entreprendre ? Tu as un projet concret ou une idée plus vague ? Tu as du temps à consacrer à ton projet ? Alors le StartMeUp Challenge est fait pour toi !

Commence par t’inscrire sur le site. Propose une idée qui valorise la région de Charleroi/ Sud Hainaut et qui rentre dans une de ces 3 catégories :

– Créer un type de commerce qui n’existe pas encore dans la région.
– Créer une nouvelle application utile ou un nouveau réseau social local.
– Créer un nouveau concept ou produit alimentaire favorisant la valorisation des ressources locales.

Tu intègreras ainsi la communauté StartMeUp Challenge.

Deuxième étape : la soirée team building et la journée "challenge d’idées" les 7 et 8 novembre. "Vendredi nous rassemblons tous les participants pour qu'ils fassent connaissance de façon ludique. Et samedi, ce sera le challenge d'idées. L’occasion d’interroger les projets présentés, de les améliorer, les recouper, … pour faire émerger une idée porteuse dans chaque catégorie", explique Marc Dewulf, chef de projets à StartMeUp Challenge. "Les projets sont élus par les jeunes eux-mêmes. Les porteurs des projets choisis seront soutenus et suivis par des entrepreneurs, des personnes de référence, des coaches pour les mener à bien. Ils pourront profiter de l’espace de co-working Switch", poursuit Marc Dewulf avant de préciser, "cette initiative répond à un besoin réel sur la région".

Mais les futurs entrepreneurs ne se contenteront pas de profiter de ces avantages, "ils doivent communiquer avec la communauté pour faire profiter les autres de leur expérience, servir de guides".

L’occasion également de faire avancer le débat sur le statut d’étudiant-entrepreneur, pas toujours évident.

 

Plus d'infos

Inscription obligatoire avant le 24 octobre pour la soirée team building et la journée "challenge d’idées"

...

Lire la news