News Infor Jeunes

News Infor Jeunes - Le permis de conduire B, qu’est-ce qui change en 2018 en Wallonie?

Tu le sais certainement, depuis le 1er janvier 2018, l’accès au permis théorique a subi quelques modifications. Et à partir du 1er juillet 2018, ce sera au tour du permis pratique. Mais qu’est-ce qui a changé ? On t’explique tout !

Le permis théorique

Les conditions d’accès à l’examen théorique

  1. Être âgé(e) de minimum 17 ans ;
  2. Passer cet examen dans un des centres d’examen pour le permis de conduire ;
  3. Suivre 12h de cours théoriques via une école de conduite agréée chaque fois après deux échecs à l’examen théorique.

LA NOUVEAUTÉ : Retour de la faute grave

Pour réussir ton permis théorique, un minimum de 41 points sur 50 est requis. Depuis le 1er janvier, le principe de la faute grave  est de retour. Chaque faute grave coûte 5 points. Tu échoues donc automatiquement si tu donnes au moins deux fausses réponses aux questions portant sur les infractions des troisième ou quatrième degrés. Il existe à ce jour 56 fautes graves dont il vaut mieux prendre connaissance avant de passer son examen théorique !

Le permis pratique

Les conditions d’accès à l’examen pratique 

1. Filière libre (= avec guide) 

  1. Être âgé(e) de minimum 18 ans ; 
  2. Avoir réussi son examen théorique depuis moins de 3 ans ou en être dispensé(e) ;
  3. Disposer d’un permis de conduire provisoire B valide (validité de 36 mois) ;
  4. Passer cet examen dans un des centres d’examen pour le permis de conduire ;
  5. Avoir réalisé un apprentissage d’au moins 3 mois sous le couvert d’un permis de conduire provisoire de la catégorie B ;
  6. Suivre 6 heures de cours pratiques via une école de conduite agréée chaque fois après deux échecs à l’examen pratique.

LES NOUVEAUTÉS : A partir du 1er juillet 2018, trois conditions supplémentaires s’ajoutent aux précédentes :

  1. Avoir suivi une formation de 3h dans une auto-école avec son ou ses guide(s) (« rendez-vous pédagogique ») ;
  2. Avoir réussi le test de perception des risques  ;
  3. Avoir roulé au moins 1500km.

NOUVEAUTÉ : Au 1er juillet 2018, il te sera également possible de passer de la filière libre vers un apprentissage en conduite non accompagnée, sous ces deux conditions :

  • Avoir réussi le test de perception des risques ;
  • Avoir réussi le test d’aptitude après avoir réalisé un apprentissage d’au moins 3 mois sous le couvert d’un permis de conduire provisoire de la catégorie B. 

2. Filière auto-école (= sans guide)

  1. Être âgé(e) de minimum 18 ans ; 
  2. Avoir réussi son examen théorique depuis moins de 3 ans ou en être dispensé(e) ;
  3. Disposer d’un permis de conduire provisoire B valide (validité de 18 mois) ;
  4. Passer cet examen dans un des centres d’examen pour le permis de conduire ;
  5. Avoir réalisé un apprentissage d’au moins 3 mois sous le couvert d’un permis de conduire provisoire de la catégorie B ;
  6. Avoir suivi 20h de cours en auto-école ;
  7. Suivre 6 heures de cours pratiques via une école de conduite agréée chaque fois après deux échecs à l’examen pratique.

NOUVEAUTÉS : A partir du 1er juillet 2018, deux conditions supplémentaires s’ajoutent aux précédentes :

  1. Avoir réussi le test de perception des risques ;
  2. Avoir réusssi le test d'aptitudes à la suite des 20h de cours d’auto-école.

 NOUVEAUTÉ : 3. Filière accès direct (disponible à partir du 1er juillet 2018)

  1. Être âgé(e) de minimum 25 ans ; 
  2. Avoir réussi son examen théorique depuis moins de 3 ans ou en être dispensé(e) ;
  3. Avoir suivi 30h de cours en auto-école ;
  4. Passer cet examen dans un des centres d’examen pour le permis de conduire ;
  5. Avoir réussi le test de perception des risques.

Cette filière permet de présenter l’examen pratique sans un permis de conduire provisoire.

Sources