News Infor Jeunes

News Infor Jeunes - 17 avril 2018 :  Journée européenne de l’Information Jeunesse !

La Journée européenne de l’Information Jeunesse est l’occasion, pour les organisations de jeunesse en tous genres, de prouver leur pertinence et leur utilité ; et d’offrir une certaine visibilité au travail réalisé par leurs équipes. En ce qui concerne Infor Jeunes, l’année 2017 est effectivement une belle réussite : plus de 52.000 jeunes informés et accompagnés ! Mais qui sont ces jeunes ? Que veulent-ils savoir ? Que leur apporte Infor Jeunes ?

 
« Les jeunes » ? Un public varié !

Chez Infor Jeunes, derrière le mot « jeunes » se cachent quatorze années de vie minimum, soit de 12 à 26 ans. Quatorze ans, c’est une énorme tranche de vie ; c’est pourquoi l’on retrouve dans ces « jeunes » différentes catégories, qui n’ont pas forcément les mêmes préoccupations ni les mêmes façons de se renseigner.
En effet, des premières années d’études secondaires aux premiers tracas de la vie d’adulte, les jeunes de 12 à 26 ans se posent énormément de questions, diverses et variées :

Que faire si je ne suis pas d’accord avec la décision d’un conseil de classe ?  / Puis-je me domicilier dans mon kot ? / Dans quelles situations ne suis-je plus finançable dans l’enseignement supérieur ? / Que se passe-t-il si je preste plus de 475h de job étudiant ? / Ai-je droit à des vacances durant la première année de mon premier travail ?  / Quand dois-je souscrire à une mutuelle ? / Quelles sont les conséquences d’une cohabitation légale ? / Puis-je quitter mon travail en Belgique pour aller travailler à l’étranger ? / …

Et si les plus âgés d’entre eux sont tout à fait capables de chercher eux-mêmes les réponses à ces questions, les plus jeunes, eux, se renseignent moins spontanément et sont plutôt informés sur des thèmes qui les concernent par le bais de leurs parents ou leurs professeurs, par exemple. Ces derniers font alors parfois appel à Infor Jeunes pour réaliser une animation dans leurs classes.   
 
Le côté humain rassure

Internet a beau faciliter l’accès à l’information et la prise de contact, les statistiques d’Infor Jeunes pour 2017 prouvent encore que le jeune apprécie toujours autant d’avoir un contact humain, un accompagnement personnalisé et adapté à sa demande précise car le premier canal d’information choisi reste, comme les années précédentes, les permanences physiques organisées dans les centres. 
 
Suivent, mais de loin, la permanence téléphonique et les mails pour le trio de tête. En effet, bien que les jeunes aient comme premier réflexe de consulter le web, leur situation est parfois trop complexe et leurs questions trop précises pour Internet. Ils se tournent alors vers les travailleurs d’Infor Jeunes pour obtenir des réponses plus complètes, adaptées et personnalisées. 

Les animations ont toujours la cote
 
Pour les tranches d’âge dans lesquelles les jeunes ont sans doute moins le réflexe de se renseigner eux-mêmes, ou encore pour les thèmes qui suscitent moins d’intérêt spontané, les animations sont une bonne alternative et ont toujours autant de succès dans les écoles. C’est ainsi qu’en 2017, les centres Infor Jeunes ont pu informer pas moins de 25.673 jeunes grâce à leurs 1.076 animations à travers la Wallonie.
Pour les 12-15 ans, de nombreuses animations sont relatives aux nouvelles technologies, à la vie affective, au job étudiant et à l’enseignement. Pour les 16-18 ans ce sont celles qui portent sur l’enseignement et l’emploi qui sont les plus fréquentes. Cela colle d’ailleurs parfaitement aux préoccupations de ces tranches d’âges.
Parmi ces 1076 animations, notons qu’au moins 85 concernaient les jobs étudiant, via la campagne « Action Job Étudiant ». 

En conclusion
 
Les trois thématiques principales pour lesquelles les jeunes sollicitent le réseau Infor Jeunes sont l’enseignement, le job étudiant et la protection sociale ; thématiques qui sont cohérentes avec le parcours de vie de son public-cible. Un public qui peut d’ailleurs toujours compter sur la vulgarisation des sujets qui le préoccupe.
Cette analyse statistique annuelle permet également de se rendre compte de l’évolution de la demande des jeunes sur certains sujets. Par exemple, il est clair que le thème « Internet –multimédias » est de plus en plus sollicité au fil des ans, notamment au niveau des animations. C’est donc un thème que le réseau Infor Jeunes souhaite développer davantage en 2018. 
Quelle que soit l’année, le but d’Infor Jeunes restera toujours le même : donner aux jeunes toutes les cartes en main pour devenir des « CRACS », c’est-à-dire des Citoyens Responsables Actifs Critiques et Solidaires, pour qui s’informer correctement deviendrait un automatisme, afin d’acquérir une certaine autonomie et de développer de bonnes capacités de réflexion.