Les News Infor Jeunes

Tes données personnelles mieux protégées à partir du 25 mai

23-04-2018 Multimédia
Tes données personnelles mieux protégées à partir du 25 mai

À partir du 25 mai 2018, il va y avoir du changement en matière de protection des données personnelles. En effet, une nouvelle loi « vie privée » devra être appliquée dans toute l’Europe. Il s’agit du « Règlement général sur la protection des données » (RGPD). Et c’est une bonne chose pour toi et tes données !

En Belgique, il existait déjà, depuis 1992, une loi « vie privée » mais celle-ci est devenue peu à peu obsolète suite à l’émergence d’Internet. Cette loi ne pouvait effectivement pas prévoir toutes les collectes de données qui se font à l’heure actuelle via tous les sites Internet et les applications comme les réseaux sociaux et les sites d’achats en ligne, par exemple. 
 
On parle donc beaucoup des données partagées en ligne dans ce nouveau règlement, mais pas seulement. En effet, cela concerne également les données partagées « hors ligne », comme par exemple les données personnelles que tu as remplies dans un formulaire pour t’inscrire à un club de sport. 
 
En résumé, grâce à ce nouveau règlement, les entreprises et autres organisations devront respecter des règles plus strictes pour pouvoir utiliser tes données personnelles, et elles devront davantage justifier cette utilisation.  De ton côté, tu disposeras également de plus de droits pour t’aider à mieux protéger tes données personnelles. 
 
Les entreprises et organisations doivent inscrire dans leur « déclaration de confidentialité » ce qu’ils comptent faire de tes données. C’est pour ça qu’il est intéressant, voire même important, d’y jeter un œil ! 
 
Et si j’ai donné mon consentement ? Que j’ai accepté les cookies, ou que j’ai accepté qu’une photo de moi apparaisse sur Facebook ou ailleurs ? Alors, c’est trop tard, non ? Et bien NON ! Mettre fin à ton consentement doit être aussi facile que de le donner !
 
Ce consentement, tu en es maître à partir de 13 ans. On considère qu’à cet âge-là, tu es assez mature pour décider toi-même de ce que tu fais de tes données personnelles. Mais avant cela, ce sont tes parents ou un tuteur qui doivent donner leur consentement avec toi ; pour ta sécurité mais aussi pour éviter que tu sois malgré toi une cible des publicitaires ou des grandes entreprises qui voudraient t’influencer à faire des achats, par exemple. 
 
 
Quels sont tes droits ?
 
Tu as tout à fait le droit de demander à une entreprise ce qu’elle conserve comme données à ton sujet. Elle sera obligée de te répondre. On appelle ça le droit de consultation.
 
Tu as remarqué quelque part des données incorrectes à ton sujet ? Tu peux demander à l’entreprise concernée de corriger ces informations. C’est ce qu’on appelle le droit de faire rectifier des informations erronées.
 
Tu regrettes d’avoir posté une photo de toi il y a des années sur un site ? Tu peux tout à fait contacter le propriétaire du site pour lui demander de la supprimer, il devra le faire. Il s’agit du droit à l’oubli
 
Tu voudrais supprimer une application mais pas les messages et les photos que tu avais dessus, par exemple ? C’est possible ! La nouvelle loi « vie privée » te permet de garder ces données. C’est le droit au transfert de données.
 
Malheureusement, même avec tous ces droits, on n’est jamais à l’abri d’un pépin ou d’une personne malhonnête. En cas de problème, tu peux alors contacter l’Autorité de protection des données. Cette autorité peut aller jusqu’à infliger des amendes et des peines à tous ceux qui ne respecteraient pas la nouvelle loi « vie privée » ! 
 
 
En conclusion, cette nouvelle loi est une bonne chose pour toi et tes données personnelles ! Elle est beaucoup plus adaptée à l’époque actuelle, c’est-à-dire aux sites Internet et aux applications, qui récoltent beaucoup de données, parfois sans que tu le saches. Le but est donc que les propriétaires de ces sites et applications indiquent plus clairement quelles informations ils gardent à ton sujet et dans quel but, mais aussi que tu puisses plus facilement retirer ton consentement et demander la suppression de ces données. 
 
 


Comment s'assurer de la fiabilité des infos trouvées sur Internet ?

26-02-2018 Multimédia
Comment s'assurer de la fiabilité des infos trouvées sur Internet ?

En tant que jeune, on parierait fort sur le fait que ton premier réflexe lorsque tu cherches de l’information soit de consulter Internet. Rien de mal à cela : le web est un outil génial, autant l’utiliser ! Cependant, comme tu le sais sans doute, on peut malheureusement trouver tout et n’importe quoi sur internet … Tu as donc le « devoir », ne serait-ce que pour toi-même, d’adopter un esprit critique par rapport à ce que tu trouves lors de tes recherches. Mais comment faire ? On te donne quelques conseils ici !

 
Questionne-toi sur l’auteur, ses intérêts et ses compétences 
 
Toute personne qui communique trouve un intérêt à le faire, certaines encore plus que d’autres. Et forcément, ces intérêts peuvent nuire à la qualité de l’information ou influencer son orientation.
Exemple : À l’approche des élections, une personne qui écrit un article très peu flatteur sur un candidat alors qu’on sait qu’elle est très proche de son adversaire. Ce qu’elle dit dans cet article est-il vrai puisque ses intérêts personnels sont en faveur de l’autre candidat ?

Toute personne peut également manquer d’expertise et de connaissances dans un domaine donné et communiquer pourtant sur celui-ci, surtout à l’heure actuelle. En effet, Internet et les médias sociaux ont rendu beaucoup plus accessible la production de contenu et ce pour n’importe quel utilisateur ; grâce aux blogs, aux forums, aux réseaux sociaux, etc.
Tout le monde donne donc très facilement son avis sur l’un ou l’autre domaine sans pour autant en être un expert. C’est pourquoi tu dois faire attention à certains indices sur l’auteur, ses intérêts et ses compétences, qui peuvent t’aider à juger de la qualité de ce qu’il a produit.
 
Attention cependant à ne pas te baser uniquement sur des observations de ce type pour juger de la qualité d’une information, et de ne retenir finalement qu’une poignée de personnes que tu estimes fiables sur un sujet : le risque est de te cantonner uniquement aux dires de ces personnes et de trop restreindre tes sources d’informations.   
 
Élargis tes options, consulte plusieurs sources
 
Internet et ses réseaux sociaux ont rendu l’information très instantanée et proche de nous. Nous nous sommes donc rapidement habitués à pouvoir trouver une information n’importe où et n’importe quand, jusqu’à se contenter parfois uniquement de ce canal d’information et négliger les autres. Essaie au contraire d’ouvrir tes options lorsque c’est possible et de consulter des livres, des documentaires ou débats télévisés, des musées, des personnes compétentes dans le domaine recherché, etc.

Plus tu consultes de sources différentes, mieux c’est ! Tu auras ainsi fait un vrai travail de recherche et pourras « recouper tes sources », c’est-à-dire rassembler et synthétiser des arguments (parfois contraires) venant de différentes sources. En somme, plus tu auras consulté de sources différentes, plus la conclusion de ta recherche sera fiable !
 
Sers-toi des indicateurs de fiabilité d’un site internet
 
  • Consulte la page « À propos » du site : Les sites ont souvent une section dans laquelle ils expliquent qui ils sont et ce qu’ils font. Cela te donnera des indications sur la nature du site et éventuellement sur les compétences de ses auteurs par exemple.
  • Assure-toi que le site soit sérieux : Il existe de nombreux sites parodiques comme Le Gorafi, qui écrit de faux articles de presse à but humoristique. Pour rejoindre le point précédent, en te renseignant dans leur section « À propos », tu verras qu’ils expriment clairement qui ils sont et ce qu’ils font.
  • Peux-tu savoir qui se cache derrière ce site ? Si pas, c’est généralement assez mauvais signe, d’autant que, comme on te l’a déjà expliqué, tout auteur a ses propres intérêts et compétences. Or si l’auteur est inconnu, difficile de pouvoir adopter un esprit critique par rapport à ce qu’il a écrit.
  • Sur quelles sources s’appuie ce site ? Idem, si ce n’est pas indiqué, ce n’est pas bon signe. Le fait de citer ses sources est un gage de qualité. De plus, tu peux alors toi-même remonter jusqu’à ces sources et lire les articles originaux pour te faire ta propre opinion.
  • L’information est-elle présentée de façon équilibrée ? Si le titre de l’article ne correspond pas au contenu, que ce contenu ne relate aucun fait mais ne présente que des opinions et que ces propos sont non-mesurés (uniquement des arguments « pour » OU des arguments « contre », par exemple, au lieu d’un mélange des deux) ; cela indique qu’il faut plutôt se méfier du contenu rédigé et consulter d’autres sources. 
  • Quelle est la réputation de ce site ? Certains sites sont connus pour être controversés car ils prennent trop position ou ont déjà relaté de fausses informations, par exemple. Tu dois forcément en tenir compte lorsque tu lis quelque chose venant d’eux.
  • Vérifie la date de mise à jour du site : Si un site n’a pas été actualisé depuis des années, son contenu peut ne plus être fiable, surtout dans les domaines qui évoluent vite.  
 
Utiliser Wikipédia ? Oui, mais avec précaution !

Tes professeurs te l’ont sûrement déjà fait comprendre : ils ne sont pas trop favorables à l’idée que tu te serves de Wikipédia pour réaliser tes travaux. Pourquoi ? Et bien parce que n’importe qui peut écrire ce qu’il veut sur Wikipédia, et que cela mène forcément à des dérives.
Par contre, il faut noter que le site a tout de même mis en place toute une série de contrôles afin d’empêcher des petits malins d’écrire n’importe quoi. Ceux-ci sont souvent vite rappelés à l’ordre et l’article corrigé. Tu peux parfois même voir un message d’avertissement sur l’article lorsque son contenu est remis en cause pour l’une ou l’autre raison (comme le fait qu’il ne cite pas ses sources, par exemple).
Wikipédia n’est donc pas le mal absolu en termes d’outil d’information, mais il est à utiliser avec précaution ! 
 

Le journal Le monde a créé Décodex, un outil contre la diffusion de fausses informations qui peut t’aider à juger de la fiabilité d’un site internet. Clique ici pour plus d’informations.

Pour aller plus loin, tu peux aussi lire l’article « Recherche et fiabilité de l’information en ligne » du Conseil Supérieur de l’éducation aux médias. 

Alors, tu vois, ce n'est pas si compliqué que ça ! ;-) Voici un petit récap' en image :
 
 
 
Sources :