Les News Infor Jeunes

Les questions souvent posées en entretien

14-03-2018 Emploi
Les questions souvent posées en entretien

Tu as postulé pour un job étudiant et on t’a rappelé pour un entretien ? Selon le secteur et l’employeur, il vaut peut-être mieux que tu t’y prépares correctement car il pourrait être aussi sérieux que pour un candidat non-étudiant. On a sélectionné pour toi une liste de questions fréquemment posées en entretien. Entraîne-toi à y répondre et tu seras déjà plus à l’aise si elles surgissent !

 
  • " Parlez-moi de vous. "
C’est LA question par excellence pour commencer un entretien. En plus d’être facile et générale, elle te permet d’avoir la parole dès le début et de te mettre en valeur.
Ne t’étends pas sur ta vie personnelle pendant 5 minutes ; ce qui intéresse l’employeur, c’est ton parcours et pourquoi tu as postulé chez lui.
 
  • " Résumez brièvement votre CV. " / " Parlez-moi de votre formation en quelques mots. "
Variante du « Parlez-moi de vous », cette question sert généralement de petite introduction pour que l’employeur ait de quoi rebondir.
 
  • " Quels sont vos points forts ? " / " Quelles sont vos qualités ? "
Passage presque obligatoire, prépare-le bien ! C’est l’occasion de te vendre, profites-en. Mais attention à ne pas en faire de trop, un ego surdimensionné est rarement apprécié…
N’hésite pas à mettre en avant les qualités que tes proches (ou tes anciens collègues, si tu as déjà travaillé) soulignent souvent chez toi, avec des exemples concrets.
 
  • " Quels sont vos points faibles ? " / " Quels sont vos défauts ? "
Cette question va de pair  avec la précédente, on ne te donnera pas l’occasion de te vendre sans te demander de citer et expliquer tes défauts, ce serait trop facile ! ;-)
Prépare donc cette question également, ça te permettra de ne pas partir dans tous les sens et de donner des défauts acceptables professionnellement. Explique aussi comment tu comptes améliorer ces faiblesses ou quel travail sur toi-même tu fais déjà pour y remédier.
 
  • " Que savez-vous sur notre activité / notre entreprise ? "
Les recruteurs souhaitent souvent savoir ce que les candidats connaissent de leur entreprise et à quel point ils se sont renseignés sur le secteur et le poste en question, car cela prouve leur motivation. Ne rate pas ta chance de gagner des points, renseigne-toi bien sur l’entreprise et le poste avant ton entretien !
 
  • " Pourquoi devrions-nous vous embaucher ? Qu’avez-vous à offrir de plus qu’un autre ? "
Si tu penses avoir des atouts et des qualités que d’autres n’ont pas, c’est le moment de les expliquer!
 
  • " Qu’est-ce qui vous motive pour ce poste ? "
Même si c’est souvent la raison pour laquelle un étudiant cherche un job, évite de répondre « J’ai besoin de sous! » ;-).  Montre un réel intérêt pour le poste en lui-même !
 
  • " Qu’attendez-vous de ce poste ? "
Il se peut que tu aies postulé dans un secteur qui se rapporte à tes études, c’est le bon moment pour souligner ce point. Explique ce que tu aimerais apprendre, les qualités que tu aimerais développer chez toi, etc. Cela vaut pour tous les jobs, on en ressort toujours avec de nouvelles compétences.
 
  • " Comment géreriez-vous un client furieux ? "
Si tu es censé(e) être en contact avec la clientèle pour ce job, le recruteur pourrait te donner une petite mise en situation pour savoir comment tu réagirais dans telle ou telle situation. Pas de stress si tu n’as pas une super réponse à donner, après tout on apprend souvent sur le terrain …
 
  • " Stressez-vous facilement ? " / " Comment gérez-vous le stress ? "
Les recruteurs questionnent souvent leurs candidats sur le stress. Inutile de mentir et dire que tu ne stresses jamais ! Explique dans quelles situations tu as tendance à stresser, pourquoi, et ce que tu fais pour tenter d’y remédier. Souviens-toi que la personne en face de toi est humaine et qu’il lui arrive certainement d’avoir des situations de stress aussi.
 
  • " Aimez-vous le travail en équipe ? "
En règle générale, évite de répondre un « non » ferme, et encore plus s’il est évident que le travail s’effectue en équipe là où tu postules (c’est d’ailleurs très souvent le cas!).
Si tu es très sociable et que tu t’intègres facilement dans différents groupes, c’est l’occasion parfaite de le souligner, un recruteur aime l’idée que tu trouves rapidement ta place dans son équipe s’il t’embauche.
 
  • " Savez-vous dire « non » ? "
Le recruteur aimerait certainement en apprendre plus sur ton caractère. Répondre un « non » catégorique voudrait dire que tu te laisses trop faire, répondre « oh, ça oui ! » avec enthousiasme peut vouloir dire que tu acceptes difficilement les ordres … À toi de nuancer ta réponse avec des exemples.
 
  • " Quels sont vos hobbys ? "
Même si c’est une question qui détend un peu l’atmosphère, garde bien à l’esprit que c’est un entretien d’embauche et ne pars pas dans tous les sens. Cite les hobbys qui peuvent être intéressants professionnellement : un sport (dépassement de soi), une organisation de jeunesse (implication et responsabilités), etc. Évite de dire que tu adores les jeux vidéos et que tu pourrais y jouer 10h d’affilée par exemple … ça n’intéressera guère le recruteur ;-)
 
  • " Avez-vous des questions ? "
Ce n’est pas obligatoire mais cela donne toujours une bonne impression d’avoir quelques questions à poser. Demande quels sont les horaires de travail, quand est-ce que tu peux espérer avoir une réponse suite à l’entretien, etc.


En te préparant à répondre à ce genre de questions, tu as déjà de quoi t’en sortir facilement ! :-)


Plus d'infos sur le job étudiant ? Un accompagnement plus personnel dans ta recherche de job ? Rends-toi à une "Action Job Étudiant" ! www.actionjob.be 
 


Communiqué de presse : Action Job Étudiant 2018

01-02-2018 Emploi
Communiqué de presse : Action Job Étudiant 2018

Retrouvez ci-dessous le communiqué de presse annonçant le départ de la campagne Action Job Étudiant 2018.

Infor Jeunes éclaire les (futurs) étudiants jobistes !

Chez Infor Jeunes, février marque chaque année le départ de la campagne « Action Job Étudiant ». Petite piqûre de rappel sur l’activité phare du réseau ; de sa raison d’être à ses modalités pratiques.

 

Pourquoi ?

Les jeunes sont de plus en plus nombreux à devoir effectuer un job étudiant pour faire face à leurs dépenses, notamment celles liées aux études. Cette demande grandissante se traduit chez Infor Jeunes par un nombre croissant de questions relatives au job étudiant, tant pratiques que législatives : Comment écrire mon CV ? Comment me préparer pour un entretien ? Vais-je perdre mes allocations familiales ? À partir de quel âge puis-je travailler ?...

Comment ?

Afin d’apporter aux jeunes les réponses à leurs questions, et leur donner surtout l’occasion de les poser, le réseau Infor Jeunes se mobilise chaque année via des actions locales sur cette thématique. Entourées par des professionnels de l’emploi comme le Forem, des agences intérim ou encore des jobs coaches, les équipes de chaque centre accueillent tout jeune désireux de trouver un job étudiant.

Le jeune aura ainsi la possibilité de rédiger son CV, écrire sa lettre de motivation, se préparer à un entretien d’embauche, consulter des offres, recevoir des astuces pour bien postuler, etc.

Quant à un jeune déjà jobiste mais qui se questionne sur ses droits et devoirs, ses allocations, ses impôts ou ses cotisations sociales, il sera aidé par les informateurs jeunesse qui lui expliqueront la législation en la matière afin d’y voir plus clair et d’être assuré de ne pas perdre ses avantages.

Quand ?

La majorité des centres Infor Jeunes débutent leurs actions en février et certains étalent celles-ci jusqu’au mois d’avril. Près de 80 journées sont déjà programmées dans toute la Wallonie !

Où ?

Le réseau Infor Jeunes est composé de 15 centres répartis sur toute la Wallonie. La plupart de ces centres participent à cette campagne, en organisant parfois plusieurs « Actions Job » de février à avril. Pour connaître le calendrier des actions par région, rendez-vous sur www.actionjob.be/actionsjob.

Une alternative ?

Si le jeune n’a pas l’occasion de se rendre à l’une de ces actions, le site Internet www.actionjob.be est là pour lui ! Il y retrouvera une Foire Aux Questions (FAQ), des conseils pour postuler, un outil qui l’aidera à déterminer s’il dépasse ou non les différents plafonds fixés et bien d’autres choses, comme la brochure en ligne.       

S’il désire tout de même une aide physique, il peut bien sûr se rendre dans un centre à n’importe quelle période de l’année ou encore poser ses questions lors des permanences téléphoniques des centres.
 

Conférence de presse

Afin de vous mettre dans la peau d’un futur jobiste, le réseau Infor Jeunes décentralise sa conférence de presse et vous accueille sur le terrain d’une Action Job ; l’occasion parfaite d’en découvrir le vrai déroulement en présence de jeunes !  

Où ? À Arlon (Le Palais - Place Léopold n° 2, 6700 ARLON).
Quand ? Le 9 février, conférence à 15h suivie de l’Action Job de 16h à 20h.  

 

 


Remise à zéro des compteurs des heures de job étudiant prestées

09-01-2018 Emploi
Remise à zéro des compteurs des heures de job étudiant prestées

Qui dit nouvelle année dit remise à zéro des compteurs des heures de job étudiant prestées ! Donc si tu avais atteint ton quota, bonne nouvelle : tu peux retravailler !

En tant qu'étudiant jobiste, les cotisations sociales déduites de ton salaire brut sont réduites : 2,71% au lieu de 13,07%. Ce n'est pas négligeable !

Mais pour garder cet avantage, tu ne dois pas dépasser 475h de travail sur l'année civile.
Si tu ne sais pas combien d'heures tu as prestées, tu peux te rendre sur www.studentatwork.be  afin de consulter ton solde.

Bonne nouvelle donc lorsque tu as dépassé ce plafond à la fin de l'année : peu importe quand tu as commencé à travailler, chaque 1er janvier les compteurs sont remis à zéro ! 

N'oublie pas qu'il existe aussi des plafonds à ne pas dépasser en ce qui concerne les allocations familiales et les impôts. Pour ça, rends-toi sur www.actionjob.be et la législation du job étudiant n'aura plus de secrets pour toi !